Bienvenue sur notre site!

Le site du patrimoine de l’Église-de-Saint-Bonaventure est étroitement lié à l’histoire de Bonaventure., le berceau du peuplement acadien dans la Baie-des-Chaleurs. De 1755 à 1763, près de 10 000 Acadiens sont expropriés et déportés vers les 13 colonies britanniques lors du Grand Dérangement.  Un bon nombre de ces familles réussissent pourtant à s’enfuir et certaines parviennent à atteindre la côte sud de la Gaspésie actuelle. Cet événement marque le début des nouveaux établissements acadiens dans la région de la Baie-des-Chaleurs. La Ville de Bonaventure, fondée en 1760 par des familles d’exilés acadiens provenant des villes néo-écossaises de Beaubassin (actuelle ville d’Amhert), de Grand-Pré et de Port-Royal (actuelle ville d’Annapolis), constitue l’un de ces premiers établissement.

Bonjour!

images

L’Église de Bonaventure, son évolution:

La première chapelle de Bonaventure est construite sur le banc de sable en 1764 et est détruite par un incendie en 1791. Une deuxième chapelle est reconstruite aussitôt sur le même site; vite désuète, elle est démolie en 1797. Dès 1796, une première église est érigée sur le site actuel. Elle est remplacé vers 1855 à l’initiative de l’abbé Jean-Louis Alain ( mort en 1863), premier curé de Bonaventure. Achevée en 1860, le lieu de culte est plus vaste et mieux adapté aux nouveaux besoins de la population croissante. Ses dimensions monumentales, lui donnant des airs de cathédrale, répondent aux ambitions de l’abbé Alain. En effet, il souhaite accueillir à Bonaventure un évêché propre à la Gaspésie et fonder un collège classique. Toutefois, ces projets demeurent sans suite, puisqu’il meurt subitement trois ans après l’inauguration de l’église. La paroisse de Saint-Bonaventure est érigée canoniquement en 1860 et la municipalité de Bonaventure est fondée officielement l’année suivante. Un presbytère est construit en 1866. Après son érection, l’église fait l’objet de plusieurs travaux. Entre 1889 et 1896, la tour-clocher dotée d’un carillon est ajoutée, la nef allongée, puis un transept surmonté d’un clocheton à sa croisée est ajouté. De 1969 à 1972, des travaux visant à moderniser l’église sont effectués: le bâtiment reçoit un nouveau parement en granit et des modifications intérieures sont apportées, dont la suppresion des jubés latéraux et de la chaire suspendue. En 1997, le presbytère est transformé en Centre de la petite enfance. Le site du patrimoine de l’Église-de-Saint-Bonaventure est constitué en 2003. De 2001 à 2013, divers travaux sont exécutés à l’église, dont la réparation du sous-sol, la réfection du toit, maintenant en acier-inoxidable, et la réparation du clocher principal. Ce bien est devenu un site patrimonial cité à l’entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.